Gros plan sur les ganglions lymphatiques

Ganglion sous l’oreille à côté de la mâchoire : symptômes et traitements

Ressentir des douleurs liées à un ganglion sous l’oreille à côté de la mâchoire suggère des ganglions lymphatiques hypertrophiés. Et cela présage généralement une infection. Nous vous guiderons par rapport à ce problème de santé en abordant notamment les questions de ses symptômes et des traitements adaptés.

Qu’est-ce qu’un ganglion lymphatique ?

Avez-vous déjà senti une douleur ou un gonflement au niveau de votre mâchoire sous vos oreilles ? Si oui, nous vous recommandons de consulter sans plus tarder un médecin. Et pour cause ! Il est fort probable que votre santé soit en danger, car vous souffrez de ganglions lymphatiques.

Se traduisant par une inflammation des glandes salivaires, les ganglions lymphatiques hypertrophiés sont le clair exemple d’une infection selon qu’elle est bactérienne, virale ou encore fongique. Elles attaquent les glandes salivaires et occasionnent une douleur sans nom au niveau de la mâchoire sous le côté de l’oreille.

Combien de ganglions a-t-on au juste ?

Plusieurs ! L’anatomie humaine compte près de 600, voire 700 ganglions lymphatiques situés sous l’oreille, sous les aisselles ou encore sur le cou et près des organes internes. En parlant de ganglion sous l’oreille à côté de la mâchoire, on indexe en réalité les ganglions lymphatiques situés sur l’os temporal plus précisément sous le muscle auriculaire postérieur.

Quels sont les symptômes d’un ganglion lymphatique ?

S’il est possible de déterminer par soi-même les symptômes de cette infection des glandes salivaires, il faut souligner qu’il est important de transiter par un dentiste pour une consultation dentaire. Le médecin vous fournira de plus amples explications et vous indiquera le traitement adapté.

Somme toute, vous pourrez reconnaître une infection de la glande salivaire à ces symptômes :

  • Un gonflement ou renflement de la peau au niveau du cou sous et même derrière les oreilles ;
  • Une sensation de boule au niveau de votre cou ;
  • Des maux d’oreilles en cas d’infection ;
  • La fièvre ;
  • La rougeur de la peau ;
  • La chaleur de la peau ou des oreilles ;
  • Des maux de gorge rendant difficile la déglutition ;
  • Des sensations de migraine ;
  • Une fatigue accompagnée de douleurs dorsales nocturnes.

Généralement, les ganglions lymphatiques n’apparaissent pas chez les personnes saines et en bonne santé. Si vous ressentez ces symptômes, vous devrez savoir qu’il s’agit d’une infection et programmer une consultation avec votre dentiste pour un passage en revue de votre bouche en l’occurrence vos glandes salivaires. On ne le dira jamais assez, mais la place du médecin est prépondérante. Qu’il s’agisse d’un mal de dos ou d’une arthrose à la hanche, il ne faut jamais hésiter à consulter ces spécialistes de la santé !

Quel traitement pour les ganglions lymphatiques ?

Quel traitement pour les ganglions lymphatiques ?

Inutile de vous précipiter vers un traitement fait maison… Il s’avère d’une faible efficacité pour ces cas. Un ganglion n’est pas un vulgaire rhume, mais une maladie sérieuse et très dangereuse. S’il n’est pas rapidement pris en charge par un dentiste, le ganglion peut vite évoluer et s’aggraver à telle enseigne qu’il peut déboucher sur un cancer et même une tumeur au niveau du cou et des glandes salivaires.

Généralement, et ce, lorsque la maladie n’est pas trop sérieuse, le médecin préconise la prise de médicaments notamment des antalgiques pour soulager l’inflammation. On note aussi comme traitement du ganglion la prise d’antibiotiques. Les formes plus sévères des ganglions lymphatiques, c’est-à-dire les adénopathies, ne laissent d’autres choix aux dentistes et médecins que de pratiquer soit une ablation ou un drainage chirurgical. Malgré tout, on retient que le traitement le plus courant de cette infection des glandes salivaires se décline sous la forme de prise d’antalgiques ou d’antibiotiques.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)