SAVE THE DATE : vendredi 03 avril à Nantes !

Le 03 avril, des personnes accompagnées monteront sur les planches pour une représentation unique et originale à la Maison des Confluences !

Depuis quelques mois, des usagers de l’association se retrouvent en ateliers, deux samedis par mois, pour préparer le spectacle de théâtre du 03 avril prochain.

 

Accompagnées depuis octobre 2019 par le metteur en scène Richard Grolleau de la compagnie Arti’Zanat, une dizaine de personnes accueillies par les quatre établissements de l’association L’Etape vont nous présenter un spectacle le 3 avril 2020 à la Maison des Confluences dans un quartier sud de Nantes.

Afin de répondre à l’un des objectifs phares de l’association L’ETAPE qui est de décloisonner les publics et de favoriser les liens entre les personnes accompagnées par l’association et d’autres habitants de la ville, luttant ainsi contre l’exclusion et la stigmatisation, un contact a été pris avec la maison de quartier la Maison des Confluences à Nantes, voisine du siège social de l’association. La Maison des Confluences s’est montrée à l’écoute et nous a proposé d’accueillir le projet dans ses locaux. L’idée de ce rapprochement avec la maison de quartier est non seulement d’inscrire l’atelier de création théâtrale dans un lieu de proximité mais aussi de développer le projet et de l’ouvrir à d’autres acteurs et publics du territoire.

Les objectifs restent de :

  • Favoriser les pratiques artistiques et culturelles et l’accès à la culture de personnes les plus éloignées de la pratique artistique et culturelle,
  • Favoriser la participation active des personnes dans un processus de création, donner la parole aux personnes en fragilité au travers d’une proposition artistique dans le but d’élaborer une forme théâtrale avec elles, en résonance avec leurs vécu et leurs émotions,
  • Valoriser la diversité des cultures et des modes d’expression en offrant un véritable temps de rencontre et d’échange entre les personnes,
  • Encourager la mixité sociale, culturelle, homme/femme et intergénérationnelle ainsi que la participation de personnes en situation de handicap ou d’isolement,
  • Favoriser la cohésion sociale,
  • Valorisation et affirmation des personnes dans un processus de création et dans la rencontre avec l’autre.

 

Pour Richard Grolleau, « La rencontre de l’autre dans son altérité, la façon dont chacun appréhende le monde qui l’entoure, son rapport à soi dans une tentative toujours renouvelée d’aller vers l’Autre, tel est le point de départ de ce projet. Lorsque je commence un projet artistique à dimension participative comme celui-ci, les premières séances sont avant tout pour moi un temps de rencontre avec les participants et les équipes des structures partenaires. Les désirs des participants, leurs rêves, leurs préoccupations vont faire émerger des thèmes, des problématiques qui pourront être intéressantes à aborder de façon détournée dans le travail, au travers d’œuvres qui entrent en résonance. Ces œuvres évoquées seront notre matière à jouer, l’idée est de s’en saisir, de chercher les liens intimes que chacun peut tisser avec un personnage, une situation. Et, à partir de là, créer une œuvre originale, capable de refléter notre être au monde. L’art comme médium pour parler de soi, de sa propre vie, de sa place dans la société par le biais de la fiction.

L’art et sa pratique ouvrent vers un mouvement de vie et offrent un espace de liberté et de réflexion qui permet de questionner sa place au sein de la société, dans sa relation à l’autre et au monde. »

N’hésitez pas à découvrir la compagnie Arti’Zanat en visitant leur site : https://www.arti-zanat-compagnie.net/