Premiers pas d’ADJINA Ancenis

Témoignage de l’équipe d’ADJINA Ancenis sur un temps d’accueil et de partage avec les jeunes

Synthèse : Les permanences éducatives d’ADJINA, qui accueillent des mineurs non accompagnés, ont ouvert en juillet à Ancenis et Clisson. Zoom sur un temps fort partagé à Ancenis…

La permanence de la rue Tartifume à Ancenis est ouverte (comme d’ailleurs aussi celle de la rue de la Dimerie à Clisson) depuis juillet.

Afin de s’organiser et de permettre à chacun d’être partie prenante de ce nouvel espace, les jeunes avaient été conviés un après-midi de septembre, autour d’un goûter partagé. Le but était de proposer un temps d’échange et de réflexion sur le fonctionnement, les règles au sein de cette permanence, afin que chacun puisse s’y sentir bien.

Avec les 3 travailleurs sociaux, 5 jeunes étaient présents. Ils ont beaucoup participé aux échanges, ont proposé plein d’idées (achat de jeux de cartes, de société, ballons etc ).

Ils ont aussi pu parler de leur quotidien sur Ancenis, de la vie dans les logements, des activités qu’ils aimeraient faire. Ils disent leur « envie de s’intégrer ». Leur arrivée s’est faite pendant l’été, avec une impression qu’Ancenis était désert. Mais depuis la rentrée, le discours a changé. Certains ont commencé à créer des liens avec des jeunes d’Ancenis et des alentours.

Cette rencontre a été un moment agréable et nous avons pu observer de la bienveillance entre les jeunes, avec leurs différences. Ils ont dit être demandeurs d’autres temps d’échanges comme celui-ci.

 

Mélanie Guillen Barnett, équipe ADJINA Ancenis