Ouverture de l’Habitat Inclusif !

Le projet d’Habitat Inclusif a vu le jour en septembre 2019 par l’emménagement des 2 premiers habitants sur la commune du Loroux-Bottereau.

Le projet d’Habitat Inclusif, porté par l’association L’Etape en partenariat avec le Centre Hospitalier Georges Daumézon et le bailleur social « Habitat 44 » vise les personnes en situation de handicap psychique dans un objectif de créer un collectif d’habitants de 10 personnes réparties entre les communes de Vallet et du Loroux-Bottereau.

Le projet d’Habitat Inclusif, porté par l’association L’Etape en partenariat avec le Centre Hospitalier Georges Daumézon et le bailleur social « Habitat 44 » (en réponse à l’appel à projet d’octobre 2018), vise les personnes en situation de handicap psychique et répond, tout particulièrement, aux objectifs suivants :

  • Créer une offre innovante pour les personnes en situation de handicap psychique en territoire rural,
  • Favoriser l’accès et le maintien au logement des personnes présentant une souffrance psychique sur le Sud Loire pour vivre autonome sans être seul,
  • Inclure le dispositif dans la vie du territoire, tant sur le plan du logement que du lien social,
  • Favoriser le développement et le maintien de l’autonomie de chacun, en intégrant les spécificités de vie avec un handicap psychique,
  • Développer et structurer un écosystème local sur le territoire du Loroux-Bottereau et Vallet.

 

L’idée est de créer un collectif d’habitants de 10 personnes réparties entre les communes de Vallet et du Loroux-Bottereau.

Le principe d’habitat Inclusif est de répondre à la fois au besoin de logement combiné au besoin d’accompagnement de proximité (assuré par le Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile de l’association Aide à Domicile pour Tous)

La collaboration entre Centre Hospitalier Georges Daumézon et l’Etape Centre d’Habitat se concrétise par des temps réguliers de coordination et par l’intervention, auprès des habitants, de 2 infirmiers, référents soin, et de 2 professionnelles du SAMSAH, Emmanuelle EVENAS et Sabrina MACE, détachées à 20% sur une mission de « référentes sociales ».

Leur rôle est de garantir le bon fonctionnement du quotidien et le bien-être des habitants en coordonnant l’intervention des différents partenaires (SAAD, curatelles). Elles sont les interlocutrices privilégiées pour les habitants, leur famille et l’ensemble des partenaires sociaux.

 

Ce projet est par ailleurs renforcé par une coordination commune entre les associations ARTA, l’APAJH et Sésame Autisme, qui portent aussi des projets d’habitat inclusif. L’ambition est de mutualiser nos outils et nos expertises et de favoriser la mise en réseau au profit des parcours des personnes en situation de handicap.

Pour soutenir l’ingénierie de ces différents projets, un professionnel d’ARTA, Jérémy MINGAM, a été détaché à temps plein et occupe une fonction support dans les différentes étapes de mise en œuvre de ces projets.