L’Etape Insertion poursuit le déploiement de l’intermédiation locative.

Connaissez-vous ce dispositif de « logement accompagné » pour des personnes en difficulté sociale ?

Concrètement, des professionnels de L’Etape Insertion et 4 autres associations travaillent de concert pour leur permettre d’accéder et de s’installer dans un logement.

L’intermédiation locative est un dispositif qui permet de faciliter et de sécuriser l’accès au logement de personnes en difficulté sociale.

Elle apporte suffisamment de garanties au propriétaire, grâce à l’intervention des associations membres de la plateforme de l’agglomération nantaise (Trajet, France Horizon, Habitat et humanisme, Solidarité Estuaire et L’Etape Insertion). La plateforme existe depuis 2009. Aujourd’hui, elle gère 190 logements qu’elle met à disposition des ménages dans le cadre d’une sous-location et d’un accompagnement social.

 

Qui peut en bénéficier ?

Toute personne en difficulté sociale disposant de ressources financières suffisantes et accompagnée par un référent social en mesure d’instruire une demande auprès du SIAO (Système Intégré pour l’Accueil et l’Orientation).

Il peut s’agir de personnes régularisées sortant d’hôtel, personnes sortant de détention, personnes venant de l’Europe de l’Est non sédentarisées, jeunes réfugiés, personnes sortant d’hospitalisation,…

Par exemple, la sous-location facilite l’accès au logement de personnes, qui n’auraient pas pu, pour diverses raisons, signer un contrat de bail en leur nom.

 

L’accompagnement social par L’Etape Insertion

L’association Trajet loue alors le logement. C’est elle qui est locataire et qui assure l’entretien courant et la remise en état du logement. Pour le propriétaire, le paiement du loyer est garanti même en cas de vacance. Pour connaître tous les avantages, voir « solibail » : http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/spip.php?page=accueil-sous-site&site=35 . Le bon usage du logement est aussi garanti par les associations.

L’équipe en charge de l’intermédiation locative de L’Etape Insertion accompagne 23 ménages afin de :

– les soutenir à se préparer à une gestion autonome de leur propre logement : payer leur loyer et les charges de manière régulière, gérer l’ensemble de leurs ressources, respecter les règles de voisinage,…

– soutenir les démarches administratives leur permettant de faire valoir leurs droits.

 

Cet accompagnement est rythmé par une rencontre à la quinzaine environ, selon les besoins des ménages.

Ce dispositif financé par l’Etat continue donc de se déployer dans le cadre de la politique du « Logement d’abord ».